Un spécialiste en assurance

Chiffres inquiétants

Depuis quelques années, les différends entre les compagnies d’assurance et leurs clients ont augmenté. Le secteur de l’assurance vie remporte la palme des litiges dans la filière de l’assurance à la personne. Cependant, cette police reste toujours le placement préféré des français jusqu’à maintenant selon un spécialiste en assurance vie. De quoi se poser la question sur les raisons de ce phénomène. Dans la majorité des cas, les souscripteurs mécontents mettent en cause l’offre de la compagnie. Pensant qu’ils ont été bernés ou n’ont pas été assez informé de leurs droits en signant le contrat. Par contre, ils ont aussi leur part de responsabilité. Il faut donc éclairer certains points.

Le moyen le plus simple pour éviter les litiges, c’est de bien rédiger la clause bénéficiaire. La plupart des différends viennent de cette mention. Celle-ci servira à stipuler la ou les personnes qui vont bénéficier de l’épargne en cas de décès du souscripteur. Le plus important est de ne pas laisser de place à l’ambigüité. Un exemple assez rudimentaire pourra mieux éclairer. Comme un homme qui après un divorce a émis son fils dans la clause. Au fil du temps, il a eu un autre fils d’un autre mariage. Au moment venu, il y a aura un dilemme de savoir lequel des fils touchera l’épargne. C’est ce souci de précision qui doit guider celui qui rédige le document.

L’avis du spécialiste en assurance vie

Pour cela, il faut recourir au service d’un spécialiste en assurance vie vidal-assurance.fr. Un courtier est le plus à même de guider le souscripteur. Ce spécialiste maîtrise toutes les procédures et le jargon parfois compliqué de la police. Il saura aussi détecter les pièges. Comme dans tout commerce, certaines compagnies n’hésitent pas à faire miroiter des avantages. La concurrence de plus en plus sévère, la montée des primes en assurance… tous ces facteurs incitent les établissements spécialisés à mettre les bouchées doubles. Quitte à amoindrir les inconvénients de leur offre aux yeux des clients. Le critère reste le prix correspondant aux besoins du souscripteur.

Les compagnies peuvent offrir plusieurs options, appelées communément des services gadgets. En général, ce sont des offres creuses. Elles n’influencent guère sur les charges à payer par l’assuré. Pour ainsi dire, ce sont des leurres pour éviter de penser au coût du contrat. L’autre stratégie est de mettre à la disposition de l’assuré des garanties hors norme. Pour mieux différencier de l’utile à l’inutile, il suffit de faire appel à un spécialiste. Ou d’aller sur le web. Il y a des sites d’informations qui guident en détail les souscripteurs sur chaque type d’assurance. Avant de signer tout contrat, il est essentiel de connaitre le terrain pour ne pas se perdre en chemin.

S’informer

L’assurance vie reste la plus sure des épargne en France. En plus des avantages fiscaux. C’est une manière d’assurer sa retraite. Il faut bien prendre ses précautions. Le plus important c’est de s’informer avant de s’engager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *